DGL pose
Contact
DGL Bois
Charte DGL
Poseur agréé
Devis
Accueil
DGL recrute !
X
 

Demande de contact

  Merci de remplir le formulaire ci-dessous.
Nous vous contacterons par retour.
Votre Nom
Email
Code postal
Ville
Téléphone
Préférences d'appel
(tranches horaires qui vous conviennent)
Votre projet
 
X
 

Devenir partenaire

  Vous souhaitez devenir poseur agréé DGL ?
Merci de remplir le formulaire ci-dessous, nous vous contacterons dans les meilleurs délais
Votre Nom
Email
Code postal
Ville
Téléphone
Préférences d'appel
(tranches horaires qui vous conviennent)
Vos commentaires
 

Pose de parquets massifs par des professionnels poseurs agréés DGL Bois

Faites  poser votre parquet massif par nos parqueteurs agréés DGL Bois, qui réaliseront votre chantier dans les règles de l'art, en respectant les règles de mise en oeuvre fixées par les DTU:
51.1 - Pose clouée
51.2 - Pose collée

Ce sont de vrais professionnels, indépendants, qui vous conseilleront au mieux.

Ils peuvent poser:
- des parquets bruts à poncer et finir sur chantier ou des parquets finis usine.
- des essences européennes, comme le chêne, le pin maritime, le châtaignier, l'érable, le frêne, le charme, l'acacia ..
- des essences exotiques comme l'IPE, le Jatoba, le Cumaru, le Merbau, le Doussié, le Teck, l'Iroko, Le Wengé..
- des parquets vieillis, notamment ceux du fabricant Di Legno, précurseur et présentant une superbe gamme;

Ils peuvent réaliser des poses à l'anglaise à coupe perdue, des poses à l'anglaise en coupe de pierre, des poses en bâtons rompus en point de Hongrie, des motifs spéciaux, comme la pose du parquetr de Versailles, des parquets industriels ou des parquets en pont de bateau.

Les poseurs agréés DGL Bois sont présents dans toutes les grandes régions françaises, notamment Région Parisienne, Région Rhône-Alpes, Région Provence-Côte d'Azur, Région Aquitaine et Midi-Pyrénées.

En fonction de la domiciliation et de la spécification de votre chantier, DGL vous orientera sur les poseurs compétents les plus proches.

Afin d’éviter tout désordre, nous vous indiquons les règles principales à respecter IMPERATIVEMENT.

AVANT LA POSE


1) CONDITIONS DE STOCKAGE SUR CHANTIER,
Les parquets approvisionnés seront placés à l’abri des intempéries et mis en dépôt dans des locaux propres, parfaitement secs et non sujets aux condensations de vapeur d’eau, chauffés si nécessaire. Les parquets doivent être à l’abri des remontées d’humidité.
Les éléments (lames, panneaux, lambourdes…) sont empilés de manière à ne subir aucune déformation.
Lorsque les produits sont emballés, les emballages doivent rester intacts pendant le stockage. Seuls les parquets massifs livrés bruts sont déballés dans le local à parqueter 48H avant la pose.  Les colles doivent être stockées à une température >10°.

2) ETAT DU SUPPORT
Les poseurs vérifieront le support et notamment:
. son adéquation avec le type de parquet
. sa planéité ;
. sa propreté ;
. son état de surface ;
. son humidité.
Le support ne doit pas être susceptible d’exposer le parquet à des remontées d’humidité capillaires sous quelque forme que ce soit.
   
3) ETAT DU CHANTIER
La pose du parquet ne peut être effectuée que si les conditions ci-après sont toutes satisfaites dans les locaux à parqueter et les locaux avoisinants :
. Les menuiseries et vitrages doivent être posés.
. La maçonnerie et les plâtres doivent être secs (taux d’humidité des maçonneries et enduits au plus égal à 5%)
. L’étanchéité des installations sanitaires et de chauffage a dû être vérifiée.
. Les travaux de mise en œuvre doivent être terminés pour le carrelage et les revêtements durs scellés et collés.
. Le local doit être chauffé (15°C minimum) et la mise en œuvre ne doit être entreprise que si l’air ambiant a un état hygrométrique situé entre 40 et 60%.
. Dans le cas de chauffage par le sol, il y a lieu, préalablement aux travaux de parquetage, de mettre en route le chauffage pendant 2 semaines au moins. Arrêter ce chauffage 48 H avant la mise en œuvre du parquet. .Ventilation assurée
. Pas de réhumidification importante ultérieure des locaux.

APRES LA POSE

Les conditions de température et d’hygrométrie de l’air, doivent être maintenues après l’exécution du chantier.
Le ponçage des parquets bruts, non finis en usine, doit être réalisé au moins 3 semaines après la pose du parquet. Il est exécuté après les travaux de peinture, mais avant l’application de la dernière couche sur les plinthes. Les parquets finis en usine doivent être posés le plus tard possible. Il est souhaitable de fermer les locaux ou ils sont posés.
Les finitions doivent être réalisées à une température comprise entre 12 et 25° et une hygrométrie maximale de 65%.
Les parquets nécessitent un entretien régulier.

Certaines règles concernent spécifiquement la pose de parquets sur SOL CHAUFFANT

Pour donner satisfaction, un parquet sur sol chauffant doit présenter une FAIBLE RESISTANCE THERMIQUE, une BONNE CONDUCTIVITE THERMIQUE et une BONNE STABILITE.

FAIBLE RESISTANCE THERMIQUE
Comme la résistance thermique est proportionnelle à l’épaisseur du matériau, elle sera d’autant plus faible que le parquet sera mince.
L’objet du parquet chauffant étant de transmettre sa chaleur à la pièce qu’il doit chauffer, le rendement de l’installation sera d’autant meilleur que les éléments séparant la source de chaleur de l’air ambiant seront plus conducteurs. Or comme le principal élément séparant ces deux milieux est constitué du parquet, sa résistance thermique doit être faible et dans tous les cas, inférieure à 0,15 m².°K/W (mètre carré degré Kelvin par Watt).
D’autre part, la conductivité thermique du bois s’élevant avec la densité, plus le bois sera dense, meilleure sera la conductivité du parquet.

BONNE CONDUCTIBILITE
En pratique, comme les bois les plus denses sont aussi les plus durs, un parquet en bois dur est plus conducteur à épaisseur égale qu’un parquet en bois plus tendre.
Enfin, la chaleur se transmettant dans les meilleures conditions par conduction, une liaison par collage entre le parquet et le sol chauffant constitue la meilleure solution.

BONNE STABILITE
Le chauffage par le sol dessèche beaucoup le bois, ce qui entraîne l'apparition de joints entre les lames. Pour minimiser ce phénomène, si l’on pose des parquets en bois massif, il est préférable de poser des lames étroites et d'humidifier l'air quand il est trop sec pendant l'hiver.
Pour que les sollicitations hygrothermiques ne se traduisent pas par des désordres, le parquet doit être solidement maintenu à son support. C’est le collage direct du parquet sur son support qui assure, là encore les meilleurs résultats.

Afin d’éviter tout désagrément, nous vous indiquons les règles principales à respecter IMPERATIVEMENT.

Si un chauffage par le sol à circulation d’eau chaude, basse température, ne présente plus de problèmes majeurs, le chauffage électrique doit, quant à lui, faire l’objet de la plus grande attention. Il est indispensable que le fabricant du système électrique vous garantisse la compatibilité de son matériel avec la pose d’un parquet.

EXTRAIT DE LA NORME NF P 63-202/DTU 51.2  « Parquets collés » concernant les sols chauffants.

-    L’épaisseur de la chape au dessus des tuyaux de chauffage doit être d’au moins 30mm ;
-    L’HUMIDITE de la chape NE DOIT PAS ETRE SUPERIEURE A 1.5%. (0.5% pour une chape anhydrite)
Pour un séchage naturel, compter 2 semaines par cm d’épaisseur de chape, majoré de 50% en période humide.
-    La température de surface du parquet doit être inférieure à 28°.
-    Le séchage naturel du support doit être complété par un PRE-CHAUFFAGE pendant au moins 3 semaines avant la pose, quelque soit la saison.
-    Préchauffer la pièce à parqueter, puis interrompre le chauffage 48H avant la mise en œuvre.
-    Remettre le chauffage une semaine au moins après la pose en augmentant progressivement la puissance par tranche de 5°C jusqu’à bonne température.
-    La pose de parquets en bois de bout n’est pas admise sur sol chauffant.

-    ATTENTION, L’APPARITION DE SOLS CHAUFFANTS ET REFRIGERES POSE DES PROBLEMES TECHNIQUES PARTICULIERS.  La mise en route du système de rafraîchissement entraîne une condensation qui migre progressivement vers le parquet.
SAUF AUTORISATION EXPRESSE DU FABRIQUANT, LA POSE DE PARQUET EST INTERDITE.

DGL - 2071, Avenue de Bordeaux, 33127 SAINT JEAN D'ILLAC - FRANCE
Tél. : +33 (0)5 56218171 - Fax : +33 (0)5 56216198
DGLBOIS sur FACEBOOK
DGLBOIS sur INSTAGRAM